Nos deux formules

DEVENIR CONSULTANT EN PORTAGE SALARIAL

Le processus pour devenir salarié porté est simple, à condition toutefois de répondre à tous les critères exigés par all connexion.

Après avoir trouvé une mission, viennent alors les modalités contractuelles. La première étape consiste à signer une convention d’adhésion, ou charte d’adhésion, avec All connexion. Celle-ci a pour rôle d’encadrer la relation entre nous et vous sans pour autant vous engager à verser quelques cotisations que ce soit. Cette étape peut également être réalisée avant même d’avoir décroché une mission et vous permettra d’accéder à tous les services proposés par All connexion.

 

Ensuite, il s’agit  pour nous de signer un contrat de prestation de services (contrat commercial) avec l’entreprise cliente, dont les modalités sont conclues entre l’entreprise cliente et vous. Une fois les modalités d’intervention validées par Cadres en Mission, nous vous proposons de signer un contrat de travail (à durée déterminée ou à durée indéterminée), point de départ de votre activité de salarié porté !

Défini officiellement comme « un ensemble de relations contractuelles organisées entre une entreprise de portage, une personne portée et des entreprises clientes comportant pour la personne portée le régime du salariat et la rémunération de sa prestation chez le client par l’entreprise de portage », le portage salarial est une solution qui permet à des indépendants (freelance) d’exercer des missions pour le compte de clients sans avoir à créer une entreprise. Encore méconnu du public Camerounais, le portage salarial fait partie des nouvelles formes d’organisation professionnelle adaptées à notre société moderne car à la fois rapide à mettre en œuvre et très simple à utiliser.

Le portage Salarial permet à l’entreprise (le client) d’avoir recours à une ressource (le freelance) très rapidement, sans avoir à l’embaucher, ni lui imposer de créer une entreprise.

Quels sont les avantages pour le client, le bénéficiaire de la prestation ?

Quand une entreprise détecte un besoin en interne, elle va devoir trouver une ressource (un consultant) pour réaliser la prestation qu’elle a identifiée. Elle a deux alternatives :

  1. Soit elle choisit d’embaucher la ressource, en CDD ou CDI, et dans ce cas le consultant en question devient son salarié.
  2. Soit elle ne veut pas ou ne peut pas embaucher cette ressource, dans ce cas, elle va « acheter » la prestation à un prestataire extérieur. Ce prestataire doit impérativement avoir un statut juridique.

Pour pouvoir signer des bons de commande ou des contrats, et par la suite être en mesure de s’assurer, de réaliser la mission, d’émettre des factures, d’encaisser des règlements, etc…

Si le consultant prestataire est déjà immatriculé, alors il est tout à fait en mesure de s’engager, via son entreprise.

En revanche, si le consultant prestataire n’est pas immatriculé, il ne peut pas légalement s’engager. Soit il crée immédiatement son entreprise, et engage des démarches administratives en ce sens, soit il choisit de se faire « porter » par une entreprise existante, déjà immatriculée (la société de portage).

Dans ce cas, les démarches sont grandement simplifiées : l’entreprise cliente aura juste à émettre un bon de commande ou contrat de prestation à destination de la société de portage, qui devient le prestataire d’un point de vue juridique. La société de portage signe ce bon de commande et s’engage à réaliser la mission. Elle gère toutes les modalités administratives pour intégrer le consultant qui devra réaliser la mission et faire vivre commercialement le dossier.

Elle garantit le bon fonctionnement de la mission à tous les niveaux : assurances, facturation, frais, etc…et offre une grande sérénité à la fois au client et au consultant qui sont déchargés de toute contrainte.